logo du site et lien-retour vers la home page française flèche retour Erudition et savoir à l'époque carolingienne
image décorative .Les élèves d'Alcuin .Raban Maur .Les Irlandais

Les élèves d'Alcuin

bandeau décoratif pour les pages du site, qui rappelle celui de la page d'accès général et celui de la home page de la partie française

l'Ascension, dans le sacramentaire de Drogonl'Ascension, dans le sacramentaire de Drogon

Alors que c'étaient des érudits italiens qui représentaient le groupe le plus influent à la cour carolingienne avant l'arrivée d'Alcuin, c'est l'influence anglo-saxonne qui se développa avec lui. Lorsqu'il disparut, en 804, c'est un de ses élèves, Théodulf, qui devint son successeur comme chef de l'Ecole Palatine. D'une façon générale, l'influence d'Alcuin, par le biais de ses élèves, aurait eu vocation à durer dans l'Empire, n'eurent été les troubles politiques et les combats qui suivirent la mort de Charlemagne

Les hommes qui devaient prendre la succession d'Alcuin dans le dévelopement de l'érudition dans l'Empire furent Arno, archevêque de Salzburg, Théodulf (dont il vient d'être question), Eanbald, archevêque d'York, Adelhard, un cousin de Charlemagne, abbé de la Nouvelle Corbie, Aldrich, abbé de Ferrières, Fridugis, le successeur d'Alcuin à Tours, et, enfin, Raban Maur, qui devait devenir abbé de Fulda. Théodulf était né vers 760 en Espagne. C'était un Wisigoth. Il s'installa dans le royaume de Charlemagne en 788, rejoignant le cercle des érudits de la cour. Charlemagne le nomma abbé de Fleury, et plus tard, vers 798, évêque d'Orléans. Théodulf, pour la construction de l'abbaye de Germigny-des-Prés, employa un architecte arménien, Odon, lequel donna à l'ouvrage et sa décoration un tour byzantin (serait-ce là l'origine du point de vue selon lequel l'art roman aurait une origine arménienne? Il semble, en tout cas, que Théodulf étant wisigoth, on voit bien se maintenir un lien entre l'Espagne des Wisigoths et Byzance). Théodulf fut également, dans le même temps, abbé de nombreux autres monastères comme St Benoît-sur-Loire. Théodulf devint chef de l'Ecole Palatine à la suite d'Alcuin. Il est possible qu'il ait tendu à développer dans l'Empire le système d'écoles paroissiales qu'il avait mis en place dans son propre diocèse. Théodulf peut être considéré comme le principal poète de l'époque de Charlemagne. Accusé de complot en 818 par Louis le Pieux, dans l'affaire de Bernard, roi d'Italie, il fut exilé dans un monastère d'Angers. Il y mourut en 821. Pour ce qui est de Raban Maur, une page spéciale lui est consacrée sur ce site

L'influence d'Alcuin, par ailleurs, dut également se faire sentir dans l'Empire du fait qu'il avait eu comme élèves des membres de la famille impériale, de jeunes nobles francs qui étaient envoyés à la cour pour leur éducation, ainsi que des clercs de la chapelle du palais

Website Manager: G. Guichard, site Learning and Knowledge In the Carolingian Times / Erudition et savoir à l'époque carolingienne, http://schoolsempire.6te.net. Page Editor: G. Guichard. last edited: 12/28/2010. contact us at geguicha@outlook.com