logo du site et lien-retour vers la home page française flèche retour Erudition et savoir à l'époque carolingienne
image décorative .Les élèves d'Alcuin .Raban Maur .Les Irlandais

Raban Maur

bandeau décoratif pour les pages du site, qui rappelle celui de la page d'accès général et celui de la home page de la partie française

Raban Maur était né vers 780. Il entra jeune à Fulda et y devint moine. En 802, il partit pour Tours et devint étudiant d'Alcuin. C'est Alcuin qui lui donna son surnom de Maurus (Maurus était le disciple favori de St Benoît). Rappelé à Fulda pour y enseigner, Raban Maur devint finalement maître de l'école de l'abbaye. Le plein développement de l'école, cependant, ne put avoir lieu avant 818 ; l'abbé de l'époque était plus enclin à l'architecture qu'à la culture. L'abbé suivant, Eigil (818-822), qui avait été le maître de Raban Maur, était beaucoup plus favorable à l'érudition. Raban Maur devint lui-même abbé de Fulda en 822, succédant à Eigil. Non seulement Raban Maur contina d'enrichir l'abbaye dans ses bâtiments et en tant qu'institution temporelle, ainsi que son développement comme centre ecclésiastique, mais ce fut sous son abbatiat que l'école de Fulda devint le centre de savoir le plus célèbre de l'Empire franc. La bibliothèque de l'école produisit de nombreux manuscrits qui avaient pour but d'apporter au monde germanique les oeuvres de l'Eglise et les oeuvres classiques. L'allemand était enseigné à l'école de Fulda. Raban Maur, pris dans les luttes qui opposèrent l'empereur Louis le Pieux et ses fils, et ses fils entre eux, dut démissionner en 842. Il fut finalement désigné archevêque de Mayence en 847. Il mourut en 856

Raban était très érudit, et ses oeuvres touchent tous les domaines du savoir de l'époque. En ce qui concerne ses oeuvres séculières, la plus célèbre est le "De Universo", un dictionnaire encyclopédique en 22 volumes, qui peut être rattaché aux Etymologies de St Isidore. Ainsi que l'avait fait aussi Bède le Vénérable au tournant du VIIIème siècle, Raban Maur a compilé l'oeuvre d'Isidore de Séville à laquelle il ajouta aussi des données prises dans les manuscrits, spécialement dans l'Histoire Naturelle de Pline l'Ancien ou le Recueil de Merveilles de Solin, tous les deux des encyclopédistes latins. Raban Maur, de plus, ajouta à ces données sur le monde physique une interprétation symbolique, religieuse et morale, dite "moralisation", en associant cette encyclopédie avec une exégèse biblique. Raban Maur comme Bède le Vénérable reprirent aussi d'Isidore sa méthode étymologique: il s'agissait d'une méthode platonicienne qui consistait en ce que le mot définit la chose qu'il désigne

Website Manager: G. Guichard, site Learning and Knowledge In the Carolingian Times / Erudition et savoir à l'époque carolingienne, http://schoolsempire.6te.net. Page Editor: G. Guichard. last edited: 9/28/2012. contact us at geguicha@outlook.com